La lettre de la bourse (Securibourse)

par fabrice @, vendredi 15 juin 2018, 17:04 (il y a 31 jours) @ fabrice

Notre conseil sur Ateme
Publié le 13/06/2018 à 17h45 - Dernière mise à jour le 12/06/2018 à 16h20 par Frederic Beriot


Détenu à 11,8% par son président-fondateur, Michel Artières, ce leader de l'infrastructure vidéo introduit en bourse avec succès le 10 juillet 2014 à un prix de 4,4 euros gagne à être connu. Son cours de bourse a été multiplié par quatre et le groupe d'envergure international (91% du chiffre d'affaires à l'export) présent aux quatre [...]

Détenu à 11,8% par son président-fondateur, Michel Artières, ce leader de l'infrastructure vidéo introduit en bourse avec succès le 10 juillet 2014 à un prix de 4,4 euros gagne à être connu. Son cours de bourse a été multiplié par quatre et le groupe d'envergure international (91% du chiffre d'affaires à l'export) présent aux quatre coins du monde (Amérique du Nord, Amérique du Sud, Asie-Pacifique, zone Europe, Moyen Orient et Afrique) s'impose comme l'acteur de référence auprès des chaînes de télévision et opérateurs pour encoder et décoder les contenus aux formats et résolutions dans le cadre d'opérations de compression nécessaire à la retransmission. Déficitaire jusqu'en 2015, le groupe a acquis une taille suffisante lui permettant d'amortir sa structure de coûts et de devenir rentable. L'an dernier, la trajectoire de croissance de ces différents paramètres financiers s'est accélérée, autorisant une progression impressionnante de ses profits. C'est ainsi qu'à partir d'une hausse de 29,7% de son chiffre d'affaires à 48,6 millions, le résultat opérationnel a été multiplié par 1,5 fois à 4,9 millions, faisant ressortir un doublement de la marge à 10,1% tandis que le bénéfice net a également quasiment doublé à 3,8 millions.

La tendance va se poursuivre malgré un premier trimestre mitigé au cours duquel le chiffre d'affaires a reculé de 10,1% à 9,6 millions (-2,7% à taux de change constants). Mais il convient de ne pas s'arrêter à la performance de ce début d'année affectée en Asie-Pacifique et en Amérique du sud par des bases de comparaison exigeantes. D'ailleurs, la direction renouvelle ses objectifs visant sur les trois prochains exercices une croissance en moyenne de 20% des ventes et une progression encore plus importante des résultats en dépit d'un effort d'investissement toujours important en recherche & développement et en marketing.

Le marché table ainsi pour cette année sur une hausse de près de 19% des facturations à 57,8 millions et sur un quasi doublement du résultat opérationnel courant à 8 millions traduisant un nouveau gain de 3,7 points de la marge tandis que le bénéfice devrait atteindre 7,7 millions (contre 3,8 millions). Pour 2019, les premières projections font état d'un volume d'activité en hausse de 21,8% à 70,4 millions, d'une nouvelle progression de 45% du résultat opérationnel courant à 11,6 millions (soit une marge de 16,5%) et un profit net du même montant. Ces hypothèses sont valorisées à 23,2 et 15,4 fois. Des ratios raisonnables au regard de la forte dynamique de croissance et d'une structure financière parfaitement saine et complètement désendettée à partir de cette année (trésorerie nette estimée à 1,7 million).

Notre conseil : achetez Ateme (code : FR0011992700) à 17,52 euros pour viser un objectif de cours de 21 euros. (radin :o)) :frappe:


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum