le risque de contrepartie (Securibourse)

par Graham ⌂ @, Luxeuil les Bains, vendredi 30 mars 2018, 11:30 (il y a 21 jours) @ Frenchvalue

Bonjour,

Pour un premier message, il est très bon dans la mesure où il cerne l'essentiel: le risque de défaillance de la contrepartie. Ce risque est valable pour la monnaie où la contrepartie est l'état, pour les obligations où il s'agit de l'émetteur (c'est plus vrai encore pour les actions puisque théoriquement moins protégée que les obligations), pour l'assurance-vie où c'est l'assureur, pour les contrats tel le BX4, pour la conservation des titres, etc.

Or le risque de contrepartie est certainement l'aspect le moins compris car le plus trouble, le moins clair, où les informations sont le plus difficilement accessibles et intelligibles. Pour les actions, les obligations, la situation d'un état, l'information financière est accessible et assez fiable. Pour le reste: pas vraiment.

Il est juste de dire que si une crise très importante frappe, les titres de propriété comme les actions ne sont pas garantis. Le dépositaire joue parfois avec. C'est opaque.

Pour les BX4 que beaucoup utilisent, je suis persuadé que personne ne connait les risques de contrepartie. Ainsi le risque est intrinsèque et méconnu: il ne s'agit assurément pas seulement de deviner la variation de l'indice. Il y a un assez grand nombre de cas flagrants en 2008, qui concernaient aussi les établissements français.

Si une crise financière majeure ébranle le monde, il est à penser que les états chercheront d'abord à protéger les dépôts plutôt que les contrats financiers ou même les titres financiers (comme les actions, détenus nécessairement par des riches!!).

Au final, il est plus sûr d'être dans la monnaie que hors. Le problème est que le moment du déclenchement de la crise est parfaitement imprévisible. Qu'elle survienne est pour moi une évidence, dans une plage de temps d'une douzaine d'années. On n'est pas avancé. En attendant, il faut bien vivre. Le mieux pour chacun est sans doute de continuer à s'exposer de la façon que l'on maîtrise le mieux, là où on a le plus de capacité, et d'essayer de prendre quelques précautions tout en ayant bien conscience qu'aucune méthode ne permettra d'échapper tout à fait à l'évènement.

--
[image]





Graham


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum