Le particulier > gérant de fonds ? (Securibourse)

par Graham ⌂ @, Luxeuil les Bains, mercredi 07 mars 2018, 19:16 (il y a 163 jours) @ Franckchen
édité par Graham, mercredi 07 mars 2018, 19:21

Bonsoir,

Nous sommes tout à fait d'accord pour l'essentiel.

Dans l'absolu, l'investisseur particulier n'a, la très grande majorité du temps, aucun avantage à parier sur les grandes capitalisations où le marché est la plus part du temps assez efficient et où les gérants de fonds disposent d'un meilleur accès à l'information. Mais ce n'est pas toujours vrai. Lors des grandes perturbations, les krachs des trente dernières années, les marchés sur les grandes capitalisations obéissaient aussi à une logique de flux conditionnée par la peur.

Sur les petites capitalisations, il a un avantage très net. Nous l'avons exposé. La rationnalité voudrait que l'investisseur n'investisse que là où il possède un avantage net, c'est-à-dire sur les petites capitalisations.

Il faut néanmoins nuancer. Dans les périodes de krach, les logiques de flux sont amplifiées sur ces marchés étroits et rendus plus illiquides encore. On pourrait se dire que ce n'est pas bien grave puisqu'aucun krach ces trente dernières années n'a eu de conséquences durables. La nuance est que nous avons oublié qu'il pourrait en être radicalement autrement dans l'avenir. Si on revient à 1929, on observe que les petites capitalisations ont eu énormément à souffrir. Nombreuses sont celles qui ont périclité par défaut de trésorerie. L'argent devient rare.

Miser sur les petites capitalisations, dès lors, comporte un risque rare qui est celui de la très grande crise économique aux conséquences durables sur plus d'une décennie. Il faut en avoir conscience et c'est la seule restriction à apporter.

Pour se prémunir contre ce risque, l'investisseur particulier n'a d'autre choix que de réduire son exposition aux petites valeurs. S'il opte pour ce choix, il réduira également sa performance. C'est le corolaire. Ce choix ne se discute pas vraiment. Cela dépend de chacun: accepte-je de risquer plus pour augmenter ma performance? Le plus rationnel dans le cas de cette option me semble de miser, pour la fraction dédiée aux grandes capitalisations, sur des fonds indiciels à faibles frais et mieux encore de façon progressive, dans la mesure où sur de plus grandes capitalisations l'investisseur particulier ne dispose d'aucun avantage.

--
[image]





Graham


Fil complet:

 Fil RSS du sujet

powered by my little forum